Articles du projet de loi sur le séjour et l'octroi de la nationalité égyptienne aux étrangers - Vision Group Media

Articles du projet de loi sur le séjour et l'octroi de la nationalité égyptienne aux étrangers

Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis: Le projet de loi sur le séjour et l'octroi de la nationalité égyptienne aux étrangers a été approuvé par le parlement égyptien et soumis à l'examen du Conseil d'État avant d'être présenté à une séance plénière suivant le parlement pour un vote final.

Le Premier ministre peut accorder la nationalité égyptienne à tout étranger qui a acheté un bien appartenant à l’État ou à une autre personne morale, établi un projet d’investissement conformément aux dispositions de la loi sur l’investissement promulguée par la loi n o 72 de 2017 ou déposé une somme en monnaie étrangère à titre de revenu direct pour le Trésor public. En tant que dépôt sur un compte spécial de la Banque centrale.

L'approbation du Premier ministre est fondée sur l'offre de l'unité compétente d'examiner les demandes de naturalisation, qui doit être établie conformément au texte de loi en Conseil des ministres relatif à l'examen des demandes de naturalisation.

L'unité comprend des représentants des ministères des Affaires étrangères, de l'Intérieur, de l'Investissement, de la Coopération internationale et des autorités de sécurité concernées.

L'unité dispose d'un secrétariat technique à créer, ses tâches et ses règles de fonctionnement sont déterminés par son chef.

L'unité est également constituée, ses autres compétences, son système d'exploitation, les règles et procédures de soumission des demandes de naturalisation visées et de décision y relative, ainsi que les données et documents nécessaires, sont déterminés par décision du Premier ministre.

En ce qui concerne les modalités de demande de citoyenneté égyptienne, le projet de loi stipule: "La demande de naturalisation doit être présentée conformément à l'article figurant au siège de l'unité ou sur son site Web, avec les données et documents requis, moyennant le versement d'une taxe de dix mille dollars ou l'équivalent en livres égyptiennes, payable par virement bancaire depuis l'étranger.

Le demandeur peut souhaiter préserver la confidentialité de sa demande et des décisions qui s’y rattachent.

L'unité examine la demande et en décide en principe trois mois au plus tard à compter de la date de soumission, en tenant compte des considérations de sécurité nationale.

En cas d'approbation initiale de la demande par le Premier ministre, le demandeur de naturalisation se voit accorder le droit de résidence temporaire en Égypte pour une période de six mois, afin de compléter les procédures, déclarations et documents nécessaires pour la décision finale de la demande.

La loi sur les étrangers était divisée en catégories suivantes: étrangers ayant une résidence spéciale, étrangers ayant une résidence normale et étrangers ayant une résidence temporaire.

L'approbation du conseil intervient après la discussion du rapport préparé par le comité mixte du comité de la défense et de la sécurité nationale et le comité du Bureau des affaires constitutionnelles et législatives.

La commission mixte a expliqué que le projet de loi visait à introduire un nouveau système d'octroi de la nationalité égyptienne en échange d'un investissement, conformément aux dispositions de la loi sur l'investissement promulguée par la loi n ° 72 de 2017, contribuant ainsi au développement économique de l'État.

Voir toutes les agences de sécurité concernées conformément aux exigences de la sécurité nationale.

Le Comité a souligné que l'octroi de la nationalité égyptienne - comme indiqué dans le projet de loi soumis par le gouvernement - contribue au développement économique de l'Égypte et renforce ainsi sa sécurité nationale.

Le Conseil des ministres a le droit de révoquer la nationalité de ceux qui l'ont acquise en vertu de l'article 15 de la loi n ° 26 de 1975 Sur la nationalité égyptienne, l’article 9 de la loi sur la nationalité prévoyait les conditions et les contrôles des titulaires de la nationalité.

Le comité a souligné que le projet de loi visait à encourager l'investissement de fonds arabes et étrangers dans des projets économiques, tout en facilitant la présence d'étrangers longs et puissants en Égypte et à créer un climat de confiance et de stabilité pour rassurer les investisseurs sur leurs fonds et leurs projets.

En Egypte, pendant cinq années consécutives avant de demander la naturalisation, est un obstacle à l'obtention de la citoyenneté égyptienne.

Read 69 times
Login to post comments
Abonnez-vous à notre newsletter
Top
Шаблон скачали с сайта JooMix.org
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…