"Monkeypox", une maladie rare de la peau qui n'a pas de vaccin

dimanche 5 novembre 2017
"Monkeypox", une maladie rare de la peau qui n'a pas de vaccin "Monkeypox", une maladie rare de la peau qui n'a pas de vaccin

Selon le Washington Post, une maladie cutanée rare connue sous le nom de monkeypox, transmise d'un animal à l'autre, est maintenant répandue dans un certain nombre de pays africains.

La maladie rare appartient à la catégorie de la variole et se transmet principalement par contact humain avec l'animal.

La maladie rare qui est apparue en Afrique pour la première fois est causée par une élévation de la température corporelle et une éruption cutanée qui se transforme en cloques proéminentes ressemblant à des mégots de cigarettes, il n'y a toujours pas de vaccin contre la maladie.

Les victimes sont capables de résister à la maladie et de surmonter ses sécrétions si elles bénéficient de soins de santé, et les experts disent que la vaccination contre la variole réduit l'impact de "monkeypox".

Une personne sur 10 meurt de monkeypox, et le risque est plus grave pour les enfants.

Les autorités sanitaires américaines incluent le «monkeypox» dans la liste des agents pathogènes de type Ebola, ainsi qu'une menace majeure et potentielle pour la santé humaine.

Les chercheurs américains croient que la compréhension de la façon dont la maladie se propage sera le moyen de l'arrêter et de protéger les gens à l'avenir.

Le risque de la maladie ne se limite pas aux pays africains limités, car il peut être transmis à des pays lointains sur une courte période.Les Etats-Unis ont enregistré plusieurs blessures en 2003 suite à l'importation d'un revendeur de près de 800 têtes d'Afrique.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Actualité à la Une

  1. Popular
  2. Trending
  3. Le plus regardé

Calender

« Août 2021 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31