Tunisie, Nabil Karoui candidat à la présidentielle et aux législatives 2019 - Vision Group Media
Tunisie, Nabil Karoui candidat à la présidentielle et aux législatives 2019 Certes le travail associatif est important. Néanmoins, il n’offre que des solutions temporaires. Or, le citoyen a besoin de solutions durables.

Tunisie, Nabil Karoui candidat à la présidentielle et aux législatives 2019

Tunis, Nabil Karoui vient de mettre fin à de longues supputations, en annonçant, ce soir lundi 27 mai 2019, officiellement son intention de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle.

Dans une interview accordée à Nessma TV, Nabil Karoui a déclaré que : « le peuple a le droit de savoir qui seront les candidats officiels à cette importante échéance électorale.

J’ai décidé d’être sincère, honnête et transparent avec les Tunisiens, en dévoilant mon intention de me porter, officiellement, candidat à la présidentielle de 2019 ».

Une autre Tunisie, Tunisie oubliée !

Depuis trois ans, le destin a fait que je sorte de ma bulle et que je sillonne toute la République.

Je me suis déplacée dans tous les gouvernorats, toutes les villes, tous les quartiers et tous les villages aussi loin qu’ils puissent être reculés. Une tournée qui m’a permis d’aller à la rencontre des gens et de découvrir une autre Tunisie, une Tunisie oubliée.

J’ai pu voir et sentir la misère, le désarroi, les problèmes au quotidien et surtout le désespoir de cette Tunisie oubliée.

J’ai essayé de mettre en place une plateforme à travers le travail associatif, au sein de laquelle des Tunisiens aident d’autres Tunisiens, oubliés par le système. Des Tunisiens que personne n’écoute ni ne voit.

Des Tunisiens complètement ignorés. Et pourtant ces mêmes Tunisiens, nos concitoyens ne demandent pas plus qu’une vie décente et digne, de pouvoir éduquer et soigner leurs enfants et de manger à leur faim. Des revendications simples, mais désormais devenues un rêve inaccessible dans notre pays », a-t-il ajouté. Pour Nabil Karoui, homme de terrain, parti à la rencontre des Tunisiens ‘’invisibles’’, dans la Tunisie d’aujourd’hui, les riches ont un problème, la classe moyenne s’est appauvrie et les pauvres se sont appauvris davantage (disparus des radars).

Une révolution des urnes à l’horizon 0000 Nabil Kaoui est intimement convaincu que la Tunisie est un pays riche mais qui crée la misère, la pauvreté et le désespoir.

Certes le travail associatif est important. Néanmoins, il n’offre que des solutions temporaires. Or, le citoyen a besoin de solutions durables.

D’où l’impératif d’un changement qui bouleverse le ‘’désordre établi’’, à travers des mécanismes légaux. Ce changement ne peut venir que des urnes.

A ce titre Nabil Karoui a déclaré être ‘’convaincu que lors des prochaines échéances électorales, on assistera à une révolution mais, cette fois-ci à travers les urnes’’.

Nabil Karoui affirme n’avoir de problème avec aucun parti politique et avec personne.

Il n’a de problème qu’avec un seul ennemi : LA PAUVRETE. ‘’Nous sommes tous dans le même bateau et il faut être vigilant. Car, si le navire coule, on sera tous perdus. Aujourd’hui, le seul choix qui s’offre à nous, c’est d’engager la bataille contre la pauvreté.

J’ai bien réfléchi et je demeure convaincu que grâce à la confiance des Tunisiens, nous pouvons remporter cette bataille’’, a-t-il indiqué.

Rétablir l’espoir et la confiance

Interrogé sur les limites constitutionnelles du rôle du président de la République et du nécessaire soutien politique de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Nabil Karoui a expliqué que la présidence de la République constitue une partie importante de la solution même si notre système politique a un caractère hétérogène. ‘’

La présidence n’est pas la seule solution pour sortir de la pauvreté et de la crise. Nous avons préparé un programme et des solutions avec la collaboration de plusieurs compétences nationales.

L’objectif n’est autre que de garantir une vie digne aux Tunisiens, de leur donner la possibilité d’être heureux et de rêver.

D’où la décision de participer aux prochaines échéances électorales, à savoir la présidentielle et les législatives’’, a-t-il souligné. ‘’Il ne s’agit nullement d’un mouvement populiste mais plutôt, populaire soutenu par des millions de Tunisiens.

Des Tunisiens qui investissent en ta personne et il faudrait le leur rendre. C’est ça avoir de l’espoir dans la démocratie. Maintenant, avec toutes ces évolutions connues par le pays, nul n’a plus l’excuse de l’ignorance.

L’avenir de la Tunisie est entre vos mains. Vous en êtes responsables.

Avec plus d’un million d’inscrits sur les listes électorales, continuez à vous inscrire pour changer les choses, pour choisir et pour mettre en place un projet d’avenir à même de rétablir l’espoir et la confiance ‘’, a-t-il conclu.

Read 127 times
Login to post comments
Abonnez-vous à notre newsletter
Top
Шаблон скачали с сайта JooMix.org
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…