Margot Wallström, l'ennemi diplomatique suédois de l'Arabie saoudite et d'Israël, a démissionné - Vision Group Media
Margot Wallström, l'ennemi diplomatique suédois de l'Arabie saoudite et d'Israël, a démissionné La ministre suédoise des Affaires étrangères

Margot Wallström, l'ennemi diplomatique suédois de l'Arabie saoudite et d'Israël, a démissionné

Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis, La ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström, 64 ans, a démissionné pour s'occuper de sa famille et a écrit sur Twitter: "Il est temps de passer plus de temps avec mon mari, mes enfants et mes petits-enfants.

J'ai dit au Premier ministre que je voulais quitter le gouvernement et mon poste de ministre des Affaires étrangères. Wallström, membre des sociaux-démocrates, a repris le ministère des Affaires étrangères en 2014, au sein du gouvernement de Stefan Leuven, et a déclaré une "politique étrangère en faveur des femmes".

Wallström a travaillé sur la scène politique suédoise et internationale, où elle a occupé des postes à la Commission européenne et était la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies sur la violence sexuelle dans les conflits.

Il a suscité la colère d'Israël, dans ses premiers pas en tant que ministre des Affaires étrangères, lorsqu'il a annoncé la reconnaissance par la Suède d'un État palestinien.

Israël était de nouveau en colère lorsqu'il a appelé à des enquêtes "approfondies" sur le meurtre de Palestiniens commis par les FDI, qu'il a qualifié "d'assassinats extrajudiciaires", ce qui a incité Israël à le classer dans la catégorie des données indésirables.

En 2015, Margot Wallström a suspendu ses relations diplomatiques avec Riyad, qualifiant l'Arabie saoudite de "dictature" et le critiquant pour violation des droits de l'homme.

La ministre a fait part de ses remarques sur l'approbation par la Cour suprême saoudienne de la peine de 10 ans de prison prononcée contre Badawi et de 1 000 peines de flagellation, faisant écho à des propos qui ont déclenché une crise diplomatique entre Stockholm et Riyadh.

Ces propos ont incité l'Arabie saoudite à rappeler son ambassadeur à Stockholm après avoir critiqué le bilan de Riyad en matière de droits de l'homme.

Read 57 times
Login to post comments
Abonnez-vous à notre newsletter
Top
Шаблон скачали с сайта JooMix.org
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…