Les répercussions de l '«insulte» du président de la Commission européenne à Ankara

mercredi 14 avril 2021
Les répercussions de l '«insulte» du président de la Commission européenne à Ankara Les répercussions de l '«insulte» du président de la Commission européenne à Ankara

Daily Times, Emirats Arabes Unis: - La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, est toujours en colère contre l'insulte qu'elle a subie à Ankara lors d'une réunion tripartite à Ankara au cours de laquelle elle a rencontré le président turc Recep Tayyip Erdogan et le ministre turc des Affaires étrangères.

"Je ne permettrai pas que cela se reproduise", a déclaré Ursula au président du Conseil européen, Charles Michel.

Au cours de la réunion tripartite, une erreur de protocole s'est produite, car seules deux chaises étaient disponibles, ce qui a obligé Der Line à s'asseoir en face du ministre turc des Affaires étrangères au lieu du président du pays.

De son côté, Michel a renouvelé son "profond regret" pour l'incident qui a eu lieu à Ankara, et a souligné qu'il n'était "pas permis de le répéter", selon son porte-parole.

Une polémique a éclaté pour donner la priorité au protocole à Charles Michel lors de sa rencontre avec von der Leyen, mardi 6 avril 2021, à Ankara, le président turc Recep Tayyip Erdogan, considéré comme une insulte protocolaire contre le président de la Commission.

La présidente de la Commission européenne a été exposée à une situation embarrassante lors de cette réunion après avoir été forcée de s'asseoir sur un canapé en face du ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, dont la position est inférieure à elle dans la hiérarchie du protocole après que Michel s'est rapidement assis sur la chaise principale à côté. Erdogan.

Le Conseil européen a confirmé que Michel a la priorité dans le protocole international, mais la Commission proteste contre cette lecture et réclame le même niveau de protocole.

Von der Leyen a demandé à son bureau de contacter le bureau du Conseil européen "pour trouver un arrangement qui éviterait de telles situations à l'avenir". Comme l'explique son porte-parole, Eric Mamer.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Actualité à la Une

  1. Popular
  2. Trending
  3. Le plus regardé

Calender

« Mai 2021 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31