Le barrage éthiopien remplit le Nil soudanais

samedi 31 juillet 2021
Le Soudan met en garde contre les eaux du barrage éthiopien Le Soudan met en garde contre les eaux du barrage éthiopien Inondations attendues au Soudan en raison du barrage en Éthiopie

#Daily_Times, Les tentatives de l'Éthiopie de monopoliser l'eau du Nil et de contrôler son écoulement vers le Soudan et l'Égypte se sont terminées de manière anarchique, en raison de défauts techniques du barrage Renaissance, pièce maîtresse du différend régional entre les pays du bassin du Nil.

Après que l'Éthiopie ait retenu l'eau derrière le barrage, puis se soit dirigée vers les affluents les plus importants du Nil,

Le ministère de l'Irrigation et des Ressources en eau du Soudan a révélé que le niveau du Nil Bleu a atteint le degré d'inondation.

L'irrigation soudanaise a indiqué que le Nil Bleu a atteint des niveaux record à la station d'El-Dim près de la frontière soudano-éthiopienne, avec des revenus dépassant les 600 millions de mètres cubes.

Le ministère a appelé les citoyens de tous les secteurs à prendre toutes les précautions nécessaires à la suite de la déclaration quotidienne du comité des inondations.

Le 19 juillet 2021, l'Éthiopie a annoncé le succès de la deuxième phase du processus de remplissage du barrage de la Renaissance, unilatéralement et sans parvenir à un accord contraignant avec l'Égypte et le Soudan.

L'Egypte et le Soudan craignent l'impact du mouvement éthiopien sur leurs ressources en eau, qui proviennent principalement du débit du Nil.

Le Soudan a des préoccupations particulières, telles que le fait que le barrage Renaissance entraînera un écoulement d'eau aléatoire ou inattendu du barrage vers le territoire soudanais, ce qui augmente la possibilité d'inondations dans certaines régions du Soudan.

Ces craintes se sont renforcées car la capacité du réservoir soudanais des Roseires, situé à environ 100 km du barrage Renaissance, ne dépasse pas 10 pour cent de la capacité du barrage éthiopien.

Un communiqué publié par le Comité des inondations du ministère soudanais de l'Irrigation et des Ressources en eau a déclaré que le revenu total du Nil Bleu pour le mois de juillet 2021 s'élevait à environ 5 milliards de mètres cubes, contre 7,8 milliards de mètres cubes en juillet 2020 (moins de 2,8 milliards de mètres cubes).

Il a ajouté que le revenu total du fleuve Atbara pour le mois de juillet 2021 est d'environ 4 milliards de mètres cubes, contre 2,8 milliards de mètres cubes en juillet 2020 (plus de 1,2 milliard de mètres cubes).

Il a souligné que Khartoum a enregistré 15,72 mètres, indiquant que le niveau d'inondation est resté (16,50 mètres), inférieur à 78 centimètres.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Actualité à la Une

  1. Popular
  2. Trending
  3. Le plus regardé

Calender

« Septembre 2021 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30