dernières nouvelles



Dysfonctionnements de Facebook, accuse la Chine, et des milliards de dollars de pertes

mardi 5 octobre 2021
Crash de Facebook, crise de fuite, vente de domaine Crash de Facebook, crise de fuite, vente de domaine Qui se cache derrière la désactivation de Facebook ?, et l'histoire de l'ingénieur Frances Hogan

#Daily_Times, Dubaï, Émirats Arabes Unis:- Selon nos sources en Amérique, des milliers d'employés de Facebook se sont précipités sur leur lieu de travail pour remédier aux dysfonctionnements qui ont mis Facebook et ses applications Instagram, WhatsApp et Messenger hors service, mais ils ont été surpris que les codes d'accès à leur lieu de travail ne fonctionnent pas.

Le gouvernement a été contraint d'intervenir pour vérifier l'identité des employés, pour s'assurer que des intrus n'entrent pas, car les codes d'affaires et les cartes des employés avaient expiré et n'avaient pas été renouvelés, en raison de leur persistance à travailler à distance depuis leur domicile, en raison de au virus Corona.

En plus de ce dysfonctionnement, l'entreprise connaît une crise de fuite de documents internes condamnant le groupe, avec un ancien salarié derrière elle.

Cette crise est due à l'ingénieur Frances Hogan, ancienne salariée du groupe, qui a accusé le réseau social de privilégier "le profit matériel à la sécurité" de ses utilisateurs, dans une interview diffusée par CBS.

Et les informations qu'elle a révélées ont donné de nouvelles munitions aux détracteurs de Facebook, qui utilise ses quatre plateformes par mois, soit environ 3,5 milliards de personnes.

  • Facebook est en panne, la plus grande panne au monde

Et le site Web Down Detector, spécialisé dans la surveillance des pannes de services numériques, a déclaré que le dysfonctionnement qui a affecté Facebook et ses applications était "la plus grande panne à ce jour, affectant des milliards d'utilisateurs".

Le président américain Joe Biden a déclaré que les informations révélées montraient que l'entreprise "ne sait pas se contrôler". Sur ce qu'a dit sa porte-parole Jen Psaki, soulignant que cette information "confirme les craintes (..) sur le pouvoir amassé par les réseaux géants".

  • Causes du crash de Facebook

Facebook a déclaré dans un communiqué que la panne généralisée était due à une "mauvaise modification des paramètres des serveurs" qui connectent ces plates-formes via Internet à leurs utilisateurs.

Elle a ajouté que la défaillance technique a causé "une série de problèmes, affectant de nombreux outils et systèmes que nous utilisons quotidiennement en interne, ce qui a entravé nos efforts pour diagnostiquer et résoudre le problème".

  • Les concurrents ont profité de la panne de Facebook

Les concurrents de Facebook ont ​​profité de la panne : Telegram est passé de la 56e application gratuite la plus téléchargée aux États-Unis à la 5e en une seule journée ; Selon la société spécialisée "Sensor Tower".

L'application de messagerie Signal a également écrit que "les enregistrements de signaux ont monté en flèche".

Twitter a vu des tweets sarcastiques ; D'autres se sont plaints d'avoir été coupés de leurs connaissances, ou que leur source de revenus ou leur outil de travail avaient cessé.

"Dans l'ensemble, je pense que le monde irait mieux si tout le monde ne savait pas ce que les autres font 24 heures sur 24", a déclaré à l'AFP Cindy Bennett, qui possède une boulangerie à New York.

L'incident renforcerait la position des critiques de la société californienne ; Parce qu'il montre sa grande influence sur la vie quotidienne.

  • Crise des fuites sur Facebook

Les autorités ont déjà de nombreuses excuses pour sévir contre Facebook, notamment après la fuite de documents internes par Francis Hogan qui a permis au Wall Street Journal de publier mi-septembre une série d'articles sur l'impact néfaste de Facebook et Instagram sur la société.

Parmi ces documents, l'un détaille les problèmes psychologiques de nombreuses adolescentes. Plus précisément, les recherches ont montré que 32 % des adolescentes pensaient que l'utilisation d'Instagram leur donnait une image corporelle plus négative ; Alors qu'il n'en était pas satisfait. L'ancien ingénieur de Facebook a confirmé que ce réseau social est bien conscient de cette dérive.

  • Facebook dysfonctionnement et accuse la Chine

Et le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, est apparu dans les médias américains après la diffusion d'informations selon lesquelles le Congrès avait reçu il y a des semaines des documents classifiés concernant des actes répréhensibles au sein de l'entreprise et la promotion de la violence.

"Nous ne favorisons pas la violence, nous ne permettons à personne de dire, par exemple, que les musulmans sont des terroristes, et nous les empêchons d'utiliser nos produits", a déclaré Zuckerberg. Il a ajouté qu'il existe des dangers auxquels sont confrontées les plateformes de médias sociaux en général, y compris une législation qui combat la liberté de l'opinion publique de lui imposer des restrictions.

  • Offre Facebook à vendre

Le PDG de Facebook a pointé du doigt la Chine en déclarant : « Six des 10 médias sociaux qui existent aujourd'hui sont chinois, et Pékin veut nous imposer ses valeurs, et nous ne pouvons pas permettre à un autre pays d'imposer des lois sur Internet. Suite à cela, Facebook a mis en place un conseil de suivi et de contrôle, et cette équipe peut prendre la décision finale sans l'intervention d'aucun responsable. Soulignant que certains politiciens appellent à la liberté d'opinion, alors qu'en réalité ils ne la voient pas dans la réalité.

« whois.domaintools » a publié une annonce promotionnelle indiquant que le domaine « facebook.com » était à vendre ; Ce qui a conduit de nombreux spécialistes à spéculer que le site avait fait l'objet d'une attaque grave, qui pourrait être menée depuis l'intérieur de l'entreprise, tandis que les responsables de Facebook ont ​​nié avoir été exposés à des cyberattaques lors de leurs premières investigations.

  • Pertes du propriétaire de Facebook

La capitalisation boursière de Facebook a diminué ; Le propriétaire des deux sociétés Instagram et WhatsApp, s'élevait à environ 920 milliards de dollars, tandis que la perte du président fondateur de la société, Mark Zuckerberg ; Environ 6 milliards de dollars.

Selon les médias, Facebook a perdu jusqu'à 20 milliards de dollars et sa valeur marchande a diminué ; pour atteindre 967 milliards de dollars.

La fortune de Zuckerberg est passée d'environ 140 milliards de dollars à 121,6 milliards de dollars ; tomber à la cinquième place derrière le fondateur de Microsoft, Bill Gates ; Selon l'indice des milliardaires Bloomberg.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Actualité à la Une

  1. Popular
  2. Trending
  3. Le plus regardé

Calender

« Octobre 2021 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31