dernières nouvelles



Boire de l'air avec l'intelligence artificielle

mercredi 8 septembre 2021
L'ingénieur égyptien Mahmoud El-Koumi extrait l'eau de l'air L'ingénieur égyptien Mahmoud El-Koumi extrait l'eau de l'air Un robot qui vous abreuve du ciel grâce à l'intelligence artificielle

#Daily_Times, Dubaï, Émirats Arabes Unis:-- L'ingénieur égyptien Mahmoud El-Komy a réussi à fabriquer un robot capable d'extraire de l'eau de l'air, en utilisant l'intelligence artificielle, et a dérivé l'idée des vols des agences aéronautiques et spatiales américaines "NASA" vers la planète Mars.

L'ingénieur égyptien Mahmoud El-Koumi, 28 ans, originaire de Tanta, dans le gouvernorat de Gharbia, a reçu un prix d'invité pour les inventions en 2021 et une médaille d'argent dans le domaine de l'intelligence artificielle.

L'innovation développée par la jeunesse égyptienne a intéressé les agences de presse internationales, car l'ingénieur a pu fabriquer un "robot" qui extrait l'humidité de l'air et la transforme en eau grâce à l'intelligence artificielle.

Il a conçu le robot pour fonctionner dans des conditions climatiques similaires à celles de la planète rouge, qui est connue pour son temps saturé avec des niveaux d'humidité élevés, mais il est extrêmement sec.

Al-Koumi a révélé que le robot Elo peut extraire l'humidité de l'air sur Mars et la transformer en eau potable, grâce à ses réglages.

Il a dit que le robot s'appelle "Elo", et ce mot signifie la vie en estonien, ainsi qu'en relation avec Elon Musk, PDG de SpaceX et Tesla, et qu'il le considère comme son modèle dans la vie scientifique.

L'ingénieur Mahmoud El-Koumi a ajouté que Mars a un taux d'humidité élevé, mais il n'y a pas d'eau, et ce robot peut générer de l'eau avec une nouvelle haute technologie, et c'est le premier au monde.

L'ingénieur égyptien a révélé qu'il a fallu neuf mois pour atteindre la fin de la conception du robot "Ailo", et que le coût s'élevait à environ 250 $.

Il a expliqué que le coût de production d'un litre d'eau en utilisant "Elo" varie de 1,5 à 2 centimes, contre 20 centimes pour produire un litre d'eau en utilisant une autre technologie.

El-Koumi a déclaré qu'il espère que l'État égyptien adoptera ce projet et lui fournira les ressources et les capacités, grâce auxquelles il pourra posséder la technologie moderne pour construire des usines de production d'eau et d'air pur.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Actualité à la Une

  1. Popular
  2. Trending
  3. Le plus regardé

Calender

« Octobre 2021 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31