La prise de possession de la maison marocaine "Fatiha Husni", parrainée par Abu Bakr al-Baghdadi - Vision Group Media

La prise de possession de la maison marocaine "Fatiha Husni", parrainée par Abu Bakr al-Baghdadi

Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis: Des livres djihadistes, des drapeaux de l'organisation de l'État islamique, des uniformes militaires, des appareils électroniques, des cartes d'identité et des passeports ont été retrouvés dans la maison de la marocaine "Fatiha Husni" (épouse de Karim al-Majati) parrainée par Abu Bakr al-Baghdadi.

Le tribunal de commerce de Casablanca a ordonné la restitution de l'appartement loué par Fatiha Husni (épouse de Karim al-Majati) avant de rejoindre le front de la guerre sur le territoire syro-irakien en 2014.

Fin février 2014, Elias (le fils aîné et unique de la famille de Karim al-Mujati, qui a survécu) s'est rendu en Syrie pour combattre dans les rangs de l'Organisation de l'État islamique en Irak et au Levant, puis sa mère, Fatiha Hosni, l'a rejoint à l'été 2014.

Elle a laissé l'appartement loué à Daralbaida, fermé sans rentes ni factures. Et l'électricité, qui a incité les propriétaires de l'appartement à recourir à la justice pour récupérer.

Fatiha Hosni vivait en France et combattait avec son mari sous le régime des Talibans et l'organisation al-Qaïda d'Oussama Ben Laden en Afghanistan dans les années 1990, avant de quitter le territoire marocain pendant l'été 2014 et de s'installer en Irak, où elle affirmait que le chef de l'État islamique, Abu Bakr al-Baghdadi, mettait fin au djihadiste.

Elle était accompagnée de son mari, Karim al-Majati, qui avait été tué avec leur fils Adam par les forces saoudiennes en 2005 après le siège des combattants d'Al-Qaïda.

Read 92 times
Login to post comments
Abonnez-vous à notre newsletter
Top
Шаблон скачали с сайта JooMix.org
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…