ouverture du cycle "Identités chorégraphiques" (Plateforme de créations chorégraphiques tunisiennes - Vision Group Media
ouverture du cycle "Identités chorégraphiques" (Plateforme de créations chorégraphiques tunisiennes ouverture du cycle "Identités chorégraphiques" (Plateforme de créations chorégraphiques tunisiennes

ouverture du cycle "Identités chorégraphiques" (Plateforme de créations chorégraphiques tunisiennes

tunis, Le Centre Chorégraphique Tunisien du Pôle Ballets et Arts Chorégraphiques de la Cité de la culture a ouvert mercredi 11 septembre 2019 au Théâtre des Jeunes Créateurs, son nouveau cycle chorégraphique qui s’inscrit dans le cadre de sa nouvelle programmation artistique avec la manifestation « Identités chorégraphiques » :

une plateforme de créations chorégraphiques tunisiennes sous la direction artistique de Néjib Ben Khalfallah qui se prolongera jusqu’au 14 septembre 2019. Baptisé soirée « 2 Solos/1Duo », cette ouverture a proposé au public « La chute » de Hichem Chebli,« B.A.D » de Ilyes Triki et le Duo « Juste à côté » de Wafa Thebti et Badis Hachech avec des représentations chorégraphiques de 15 minutes chacune.

Devant un public composé quasiment de danseurs Hichem Chebli a ouvert cette soirée avec sa création « La chute », à travers lequel le danseur évolue dans une scène dépouillée de tout artifice pour fusionner avec une musique allant décrescendo dans une allégorie à la chute abyssale et irréversible de l’humain dans le chaos d’un ordre mondial pluri polaire.

Et ce fut à Elyess Triki de monter sur la scène pour exprimer à travers son solo B.A.D la fragilité de l’être face à l’immensité de l’univers et la complexité de la vie en donnant libre court au public pour lire dans son œuvre les multitudes des codes dont son œuvre est chargée.

A travers leur œuvre « Juste à côté » Wafa Thebti et Badis Hachech mettent en scène, avec les outils de la danse-théâtre, un duo de danseurs-interprètes qui se sauve dans le noir. Vis-à-vis d’une société qui ne tolère pas les différences, ils se cachent.

Dans ce monde lugubre, les deux personnages s’efforcent de créer leur propre lumière, jouant entre la composition et la décomposition. « Identités chorégraphiques » se poursuit avec au programme

-Jeudi 12 septembre 2019 :« Point noir » de Kais Boulares (Première de la résidence au centre chorégraphique tunisie)

-Vendredi 13 septembre 2019 :

-Première de « Chawchra » de Selim Ben Safia et Marwen Errouine (Première de la résidence du centre chorégraphique tunisien)

-Samedi 14 septembre2019 : « Chawchra » de Selim Ben Safia et Marwen Errouine (Première de la résidence du centre chorégraphique tunisien)

Read 40 times
Login to post comments
Abonnez-vous à notre newsletter
Top
Шаблон скачали с сайта JooMix.org
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…