Video source

Le Caire: - Un paradoxe important dans la cérémonie d'ouverture de la quarante et unième session du Festival du film du Caire, où une invitation a été adressée à l'auteur du scandale des films sexuels, Shaima al-Haj, avec le réalisateur Khaled Youssef, alors qu'elle n'était pas invitée à la danseuse de spectacle Sama Masri.

L'artiste Shima El-Haj est apparue lors de la cérémonie d'ouverture du Festival international du film du Caire.

Il s'agit de la première apparition de l'artiste, après sa libération de prison, après avoir été emprisonnée pendant plusieurs mois dans l'attente de l'affaire accusée d'incitation à la débauche et de publication d'une vidéo scandaleuse.

Sama al-Masri a été exclu de la cérémonie d'ouverture pour ne pas avoir reçu d'invitation.

Ce paradoxe, qui conduit à s’interroger sur les bases de l’évaluation adoptées par l’organisme organisateur du Festival du film du Caire, lors de l’invitation d’artistes.

Egyptian News Vision, en trois langues sur trois liens différents, portant tous la signature de la vision: arabe, anglais et français..

Divers et intérêts

Première visite

Facebook VISION

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…