Traite d'enfants yéménites sous les auspices officiels du groupe Houthi

lundi 28 décembre 2020
 La tragédie de la jeune fille yéménite, "Lemon", dont le père l'a vendue 350 $ afin de rembourser ses dettes. La tragédie de la jeune fille yéménite, "Lemon", dont le père l'a vendue 350 $ afin de rembourser ses dettes.

Dubaï, Émirats Arabes Unis:- Un document officiel publié par le ministère houthiste de la Justice a révélé qu'un citoyen yéménite avait vendu sa fille pour 350 dollars afin de rembourser ses dettes.

Les organisations yéménites de défense des droits humains et les utilisateurs de Twitter ont lancé la campagne «Help_Lemon» pour exiger le retour de la fille yéménite, Lemon, après que son père l'ait «vendue» avec un document dûment enregistré, et ils ont déjà pu retirer la fille de «l'acheteur» et la rendre à son père. Joie de se grouper.

La tragédie a été révélée par un récit yéménite qui défend les droits des femmes, et a déclaré qu'une «vente» avait été effectuée sous une obligation d'État dans le pays contre une jeune fille, et les titulaires de compte ont publié un document sur la base duquel la vente avait été effectuée.

Le récit dit, "La vente de l'enfant", confirme que "l'esclavage existe toujours au Yémen, et il n'y a pas de changement à cette horrible réalité", ajoutant que "l'enfant Citron a été vendu par le criminel son père".

Le document portait un cachet officiel, et les noms des témoins enregistrés au bas de l'accord, qui étaient écrits sur un papier pour le ministère de la Justice, selon ce qui apparaît sur la photo publiée.

Selon le contenu du document et ce qui a été diffusé parmi les utilisateurs, la vente a eu lieu en août 2019, dans le gouvernorat d'Ibb (centre du Yémen), qui est sous le contrôle des Houthis, afin que le père (Yasser Eid Al-Salahi) puisse payer ses dettes envers son ex-épouse, et la vente a été faite en faveur de Muhammad Hassan Ali Al-Fateki, Pour un montant de 200 000 riyals yéménites (environ 350 dollars).

Après la diffusion du document, les militants ont obtenu une somme d'argent à payer à «l'acheteur» et ont rendu la fille à son père, ce qui a été documenté par un autre document écrit, ce qui a suscité la colère de certains d'entre eux et leur peur de revendre.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Actualité à la Une

  1. Popular
  2. Trending
  3. Le plus regardé

Calender

« Janvier 2021 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31