Les autorités philippines vont expulser le scientifique iranien des missiles Taha Mohammed al-Jubouri

mardi 23 janvier 2018
Les autorités iraquiennes ont informé les Philippines de la présence de Taha Mohammed al-Jubouri sur son territoire Les autorités iraquiennes ont informé les Philippines de la présence de Taha Mohammed al-Jubouri sur son territoire

Philippines, Organisations islamiques, Irak, Les autorités de Manille ont annoncé qu'elles expulseront le scientifique iranien des missiles Taha Mohammed al-Jubouri, après avoir découvert qu'il appartenait au Mouvement de résistance islamique (Hamas) et accusé d'avoir aidé le groupe à lancer des roquettes sur Israël.

Les autorités iraquiennes ont informé les Philippines de la présence de Taha Mohammed al-Jubouri sur son territoire. Il a été arrêté dimanche par les autorités philippines, a déclaré le chef de la police lors d'une conférence de presse.

Cependant, la police a confirmé que l'arrestation avait été faite à cause de problèmes avec le visa, et non à cause des preuves de l'exercice des activités de combat.

"Il est un étranger illégal dont le visa a expiré, il devrait donc être expulsé immédiatement", a déclaré le chef de la police.

Le porte-parole a déclaré que le détenu "a admis qu'il appartenait au Hamas, un chimiste dont la tâche est de développer la technologie des missiles adoptée par le mouvement pour tirer des roquettes de ses zones vers la partie israélienne" et le suspect sera déporté en Irak.

Le responsable de la sécurité a déclaré que c'était la première fois que les autorités philippines traitaient un élément présumé du Hamas, un mouvement considéré par l'Union européenne, les Etats-Unis et Israël comme une "organisation terroriste".

Le chef de la police a déclaré que les raisons du voyage du chimiste aux Philippines n'étaient pas claires.

La police a déclaré qu'il est arrivé l'année dernière au milieu des batailles des troupes philippines contre les combattants fidèles à l'Etat islamique, qui ont pris le contrôle de la ville de Marawi, dans le sud du pays.

Jabouri a passé la majeure partie de son temps à Manille et dans les environs et a déclaré à la police qu'il n'avait aucune intention de commettre un acte terroriste aux Philippines, a déclaré le chef de la police.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Actualité à la Une

  1. Popular
  2. Trending
  3. Le plus regardé

Calender

« Janvier 2021 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31