Déclaration de clôture du > en Arabie saoudite

mardi 5 janvier 2021
Déclaration de clôture du > en Arabie saoudite Déclaration de clôture du > en Arabie saoudite

Dubaï, Émirats Arabes Unis:- Mardi, les dirigeants des États du Conseil de coopération du Golfe ont signé la déclaration finale du 41e sommet du Golfe, organisé par la ville saoudienne d'Al-Ula.

Le secrétaire général du Conseil de coopération pour les États arabes du Golfe, le Dr Nayef Falah Mubarak Al-Hajraf, a révélé mardi les détails de la déclaration finale du 41e sommet du Golfe, qui a été accueilli par la ville saoudienne d'Al-Ula.

Selon l'annonce, le sommet des dirigeants du Conseil de coopération du Golfe déclare lors de sa quarante et unième session, "le sommet du Sultan Qaboos et Cheikh Sabah", les nobles objectifs du Conseil de coopération, stipulés dans la Loi fondamentale, de parvenir à la coopération, la cohérence et l'intégration entre les États du CCG dans tous les domaines, jusqu'à À son unité, à renforcer son rôle régional et international et à travailler en tant que groupe économique et politique unique pour contribuer à la réalisation de la sécurité, de la paix, de la stabilité et de la prospérité dans la région.

Les citoyens des pays de la région espèrent que la << déclaration d'Al-Ula >>, qui a été conclue lors de ce sommet, rétablira l'action conjointe sur sa voie naturelle et renforcera les liens d'amitié et de fraternité entre les peuples de la région, selon le communiqué.

Et "la signature de la République arabe d'Égypte sur la déclaration d'Al-Ula confirme le renforcement des relations fraternelles entre l'Égypte frère et les pays du CCG, sur la base de ce que la Loi fondamentale stipulait que la coordination, la coopération et l'intégration entre les États du CCG servent les nobles objectifs de la nation arabe."

Selon le communiqué, le défi de la nouvelle pandémie Corona a démontré ce qui peut être réalisé grâce à la coopération entre les pays du monde pour faire face à cette épidémie, alors que le G20 a réussi à réaliser des réalisations sans précédent pendant la présidence du Royaume d'Arabie saoudite dans ce domaine. Il ne fait aucun doute que pour faire face à la pandémie et faire face à ses répercussions, il faut renforcer l'action conjointe du Golfe, en particulier:

  • Mise en œuvre complète et précise de la vision du Gardien des deux saintes mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz, roi du Royaume d'Arabie saoudite, qui a été approuvée par le Conseil suprême lors de sa 36e session en décembre 2015, selon un calendrier précis et un suivi attentif, y compris l'achèvement des composantes de l'unité économique et des deux systèmes conjoints de défense et de sécurité et l'élaboration de Une politique étrangère unifiée.
  • Activer le rôle du "Gulf Center for Disease Prevention and Control" créé lors de ce sommet, sur la base de ce qui était inclus dans la vision du gardien des deux saintes mosquées, et lui permettre rapidement de coordonner l'action conjointe du Golfe pour faire face à la pandémie de Corona et à d'autres épidémies.
  • Remplir les exigences de l'union douanière et du marché commun du Golfe, et parvenir à la pleine citoyenneté économique, y compris en accordant aux citoyens des pays du CCG la liberté de travailler, de se déplacer et d'investir, et un accès égal à l'éducation et aux soins de santé, construire le réseau ferroviaire du Golfe, le système de sécurité alimentaire et hydrique, encourager les projets communs et localiser les investissements dans le Golfe .
  • Bénéficier des outils avancés développés pour la coopération dans le cadre du Groupe des Vingt, pendant la présidence du Royaume d'Arabie saoudite, dans tous les domaines, y compris la stimulation de l'économie, l'implication du secteur des entreprises et des institutions de la société civile, l'autonomisation des femmes et des jeunes dans le développement économique et l'encouragement des initiatives liées à l'économie numérique Et de charger le secrétariat général du Conseil de suivre et d’élaborer des plans et des programmes pour la mettre en œuvre en coopération avec des maisons d’expertise spécialisées.
  • Développer les capacités techniques des agences gouvernementales, y compris l'intelligence artificielle, pour assurer la rapidité et l'efficacité de la mise en œuvre des services et des procédures, et développer les programmes d'enseignement, les soins de santé et le commerce numérique. Et le renforcement de la coopération entre les institutions du Conseil et l'Organisation de coopération numérique, qui a été créée en 2020 après JC, dans l'intérêt des pays du CCG.
  • Renforcer les outils de gouvernance, de transparence, de responsabilité, d'intégrité et de lutte contre la corruption grâce à une action conjointe du Golfe et dans tous les organes du Conseil de coopération du Golfe, ses bureaux et organisations spécialisées, et bénéficier de ce qui a été convenu dans le cadre du G20 et de l '<< Initiative de Riyad >> concernant la coopération dans les enquêtes sur les affaires de corruption transfrontalière et la poursuite de leurs auteurs, tels qu'ils constituent La corruption a un impact majeur sur la croissance économique, le développement durable et la confiance mutuelle entre les gouvernements et les peuples.
  • Promouvoir l'intégration militaire entre les pays du CCG sous la supervision du Conseil conjoint de défense, du Comité militaire suprême et de la direction militaire unifiée du Conseil de coopération, pour faire face aux défis émergents, sur la base de l'accord de défense conjointe et du principe de sécurité collective pour les pays du CCG.
  • Poursuivre les mesures prises par les pays du CCG et le G20 dirigé par le Royaume d'Arabie saoudite pour faire face à la pandémie et atténuer ses effets aux niveaux local, régional et international, notamment en aidant les pays les moins avancés dans les domaines de la santé et de l'économie.
  • Renforcer le rôle régional et international du Conseil en unifiant les positions politiques et en développant des partenariats stratégiques entre le Conseil de coopération et les États, groupes et organisations régionales et internationales d'une manière qui sert les intérêts communs.

Le sommet du << Sultan Qaboos et Cheikh Sabah >> a confirmé la volonté des dirigeants des pays du Conseil de coopération du Golfe de consolider les acquis du Conseil, de réaliser les aspirations des citoyens du Golfe et de surmonter tous les obstacles qui entravent le processus de travail conjoint.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Actualité à la Une

  1. Popular
  2. Trending
  3. Le plus regardé

Calender

« Janvier 2021 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31