dernières nouvelles



Après son mouvement international sous l'égide de la Tunisie, les EAU frappent les organisations islamistes

mardi 14 septembre 2021
Les Émirats arabes unis répertorient 38 personnes et 15 entités sur la liste des terroristes Les Émirats arabes unis répertorient 38 personnes et 15 entités sur la liste des terroristes Les Émirats arabes unis portent un coup douloureux aux organisations terroristes islamistes

#Daily_Times, Dubaï, Émirats Arabes Unis:-- Les Émirats arabes unis ont inclus 38 personnes et 15 entités sur la liste du terrorisme et de ses partisans, selon la résolution ministérielle n° 83 de 2021.

La liste des organisations terroristes des Émirats arabes unis est ramifiée et comprend des personnalités et des entités de plusieurs pays, dont le Liban, le Yémen, l'Inde, l'Irak, la Syrie et d'autres pays.

L'inscription par les Émirats arabes unis de ces organisations et entités sur la liste du terrorisme s'inscrit dans le cadre de la volonté de l'État de démanteler les réseaux associés au financement du terrorisme et les activités qui y sont associées.

Jassim Mohammed, directeur du Centre européen d'études contre le terrorisme et le renseignement, estime que la décision émirienne était fondée sur des études juridiques et judiciaires.

Les Émirats arabes unis poursuivent leurs efforts pour lutter contre le terrorisme et l'extrémisme, en particulier les Frères musulmans, l'Etat islamique et Al-Qaïda.

La décision émise par le Conseil des Autorités de Surveillance appelait à « suivre et limiter toute personne physique ou morale affiliée ou associée à toute relation financière, commerciale ou technique, et à prendre les mesures nécessaires conformément aux lois en vigueur dans le pays en moins plus de 24 heures.

En janvier 2021, les Émirats arabes unis ont renouvelé leur engagement à éliminer le terrorisme, notamment lorsqu'ils ont été élus membre du Conseil de sécurité pour la période 2022-2023, soulignant la nécessité de renforcer les efforts internationaux pour combattre et éliminer le terrorisme.

C'est ce qui ressort de la déclaration écrite soumise par les Émirats arabes unis au Conseil de sécurité, lors du débat public de haut niveau organisé par le Conseil, présidé par la Tunisie, sur les menaces à la paix et à la sécurité internationales causées par les actes terroristes, en mettant l'accent sur le renforcement coopération pour lutter contre le terrorisme 20 ans après l'adoption de la résolution n° 1373 "2001".

Le communiqué souligne que des groupes terroristes dangereux tels qu'Al-Qaïda, ISIS et Boko Haram restent actifs, notant que certains de ces groupes "possèdent toujours des réseaux mondiaux, ce qui constitue une menace pour la sécurité collective".

Le communiqué indiquait également que la menace s'intensifiait alors que les terroristes parvenaient à se procurer des armes de pointe et à exploiter de nouvelles technologies pour « répandre leurs mensonges, recruter des combattants et collecter des fonds », selon l'agence de presse des Emirats, WAM.

Les Émirats arabes unis ont passé en revue leurs efforts pour lutter contre le terrorisme au Moyen-Orient et au-delà, en coopération avec des partenaires régionaux et internationaux, notamment par le biais de la participation de l'État à des alliances ad hoc et à des opérations militaires pour vaincre les groupes terroristes.

Elle a également évoqué ses stratégies qui mettent l'accent sur l'arrêt des flux de fonds et de combattants, en plus de lutter contre l'extrémisme et de promouvoir la tolérance, la coexistence pacifique et le dialogue interreligieux à tous les niveaux de la société, notant son travail avec les partenaires et le système des Nations Unies pour permettre aux femmes et les jeunes à assumer des rôles de leadership dans la lutte contre l'extrémisme.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Actualité à la Une

  1. Popular
  2. Trending
  3. Le plus regardé

Calender

« Octobre 2021 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31