Hamdi Kandil, au revoir "rédacteur en chef", auteur du stylo "lead"

Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis: La mort de l'écrivain et média égyptien Hamdi Qandil a profondément choqué ses fans dans le monde arabe et les paroles de condoléances prononcées par les célébrités des médias, de l'art et du sport ont révélé les paroles tardives du pleureur.

Les paroles de cet éloge viennent de Mohamed Abutreka, ancien joueur de l'équipe nationale égyptienne et équipe égyptienne, de l'artiste égyptien Nabil Al-Halafawi, du média Wael El-Ibrachi.

Le regretté Hamdi Kandil est décédé à l'âge de 82 ans des suites d'une longue lutte contre l'insuffisance rénale.

Le défunt journaliste Hamdi Kandil a présenté plusieurs programmes, notamment "reportages de presse", "rédacteur en chef" et "crayon", mais les détails de sa vie sont restés vagues pour beaucoup car il n'aimait pas beaucoup parler de lui-même.

Environ quatre ans avant son départ, Hamdi Qandil a publié ses mémoires personnelles dans son livre "I Live Twice", dans lequel il a révélé de nombreux aspects personnels et humains de sa vie qui ont grandement contribué à la formation de son caractère.

Hamdi Qandil a commencé à étudier les mines et le pétrole à la Faculté des sciences, puis à étudier la médecine au collège Kasr al-Aini, avant de se tourner vers le journalisme à la Faculté des arts après avoir collaboré à quelques magazines.

L'histoire du mariage de Hamdi Kandil avec Najla Fathi était étrange: il la rencontra en 1991 pour s'entretenir avec la presse en marge du Festival du film du Caire. Et elle l'épouserait le jour même, sans délai, pour lui dire qu'il avait déjà été marié et que leur mariage avait déjà eu lieu cette nuit-là.

Read 89 times
Login to post comments
Abonnez-vous à notre newsletter
Top
Шаблон скачали с сайта JooMix.org
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…