Un Koweïtien s'est échappé du Maroc après avoir été accusé de viol sur mineur

Maroc - Marrakech: Un expatrié koweïtien a réussi à s'échapper du Royaume du Maroc, malgré son empêchement de voyager, car il était accusé d'avoir violé une mineure, ce qui a provoqué du ressentiment et de la colère.

L'Association marocaine des droits de l'homme a exigé qu'il soit renvoyé pour être jugé dans le Royaume et a déclaré qu'il avait réussi à s'échapper, profitant d'une décision judiciaire de libération conditionnelle.

L'association a déclaré dans un communiqué qu'elle avait été surprise par l'annonce par le juge qui traite le dossier devant un tribunal de Marrakech que l'accusé (24 ans) avait quitté le sol marocain, quelques heures après la libération de l'intérimaire, malgré les garanties écrites fournies par l'ambassade de l'Etat du Koweït à la justice marocaine.

L'arrestation de l'inculpé a eu lieu à la mi-décembre 2019 à Marrakech, et il a été poursuivi pour diffamation, viol et exploitation sexuelle d'un mineur, mais le tribunal a décidé de le libérer sans condition le 28 janvier 2020, malgré la poursuite de la décision du parquet et la fermeture de la frontière dans son visage deux jours plus tard, selon l'association.

L’association, qui est une partie civile au procès, a noté «des négociations et des extorsions qui ont conduit à l’abandon par la famille de la victime» des poursuites engagées contre l’accusé, «ce qui rend nécessaire d’approfondir les recherches et d’enquêter sur la possibilité d’un réseau de traite des êtres humains».

Les associations marocaines de défense des droits de l'homme ont appelé à plusieurs reprises à une augmentation des peines pour les délits d'agression sexuelle contre des mineurs, condamnant la condamnation à des peines réduites dans des cas similaires, dont certaines ont déclenché un suivi médiatique.

Une grâce royale par erreur en faveur de l'Espagnol Daniel Galvan, condamné à 30 ans de prison pour viol de 11 mineurs au Maroc, avait provoqué un tollé et des manifestations à Rabat et Casablanca.

Tagged under
Toggle Bar

Egyptian News Vision, en trois langues sur trois liens différents, portant tous la signature de la vision: arabe, anglais et français..

Divers et intérêts

Première visite

Facebook VISION

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…