Serpohi Hovagyan, un survivant des massacres arméniens

Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis: Un livre intitulé "La marche de la mort: le mémoire d'un survivant", qui raconte l'histoire de Serpohi Hovagyan, est un témoignage vivant des massacres des Ottomans contre les Arméniens.

Serpohi Hovagian raconte l'histoire noire des Ottomans, où elle a été témoin du massacre, alors qu'elle avait 22 ans, révélée par sa petite-fille et publiée de France au monde.

Les massacres d'Arméniens ont été victimes des deux tiers de la population vivant sur le territoire turc, expulsés vers les déserts d'Irak et de Syrie sous la torture, la famine, les sévices et le massacre d'enfants qui les ont jetés à la rivière.

Pendant des mois, Hovagyan a documenté des détails importants sur les crimes de l'armée turque dans des "pamphlets" qu'elle gardait secrètement sous forme de journaux quotidiens, dans lesquels elle parlait de détails horribles sur des crimes contre l'humanité. Sibuhe a réussi à échapper aux marches de la mort avec ses mémoires et n'a pas fait attention au fil des ans, jusqu'à sa mort en août 1976, laissant le génocide ottoman en arménien et en grec auquel personne ne prêtait attention.

En 2014, la question est revenue au premier plan des médias français, après la découverte de la célèbre actrice française Annie Romo (68 ans), des notes de sa grand-mère, au milieu de nombreux papiers et images qui la rongeaient presque.

Romo a commencé à parcourir les journaux et à en lire le contenu, et s'est rendu compte qu'elle avait signé un trésor historique: les détails restés vagues au monde.

Les premières lignes, écrites par sa grand-mère avec maîtrise, attirent son attention, bien que certaines des lettres qui se sont évanouies se soient évanouies, mais le récit séquentiel d'événements douloureux prévu Pour son armée turque, Hovagyan a écrit son témoignage dans les moindres détails et dans un langage clair et clair, qui traduisait les souffrances des Arméniens depuis le premier jour du début des marches de la mort.

Les mémoires de grand-mère ont été marquées par la douleur et la souffrance, surtout depuis que les Turcs ont suivi le plan de génocide dès le début

Tagged under
Toggle Bar

Egyptian News Vision, en trois langues sur trois liens différents, portant tous la signature de la vision: arabe, anglais et français..

Divers et intérêts

Première visite

Facebook VISION

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…